Aller au grand bain quand on ne sait pas nager

Bonjour à tous.

Cela peut paraître contradictoire de demander au non nageurs et au débutant de commencer leur apprentissage là où ils n’ont pas pied.

Le grand bain est généralement le bassin qui a une grande profondeur, au minimum il commence en moyenne à une profondeur de 1 m 60.

Possible profondeur la plus faible du grand bain

La partie la plus profonde est bien sur, supérieur à votre taille.

Le but est de se mettre directement dans la peau d’un futur nageur.

Comment savoir nager alors que l’on évolue dans un bassin où on a pied (le petit bain).

Le petit bain est très bien pour débuter dans le milieu aquatique mais il est essentiel de rentrer dans le grand bain pour avoir les sensations de profondeur.

Le petit bain est idéale pour commencer les premières séances pour s’immerger le corps et la tête.

Mais les sensations sont totalement différentes entre le petit bain et le grand bain (car la profondeur est plus importante au grand bain et le corps ne se comporte pas de la même façon).

Attention, il ne s’agit pas ici de sauter directement au grand bain sans aide et sans se tenir au bord.

Je conseil pour les débutants de commencer en descendant le long de l’échelle à la profondeur la plus faible du grand bain.

Si votre peur ou votre appréhension est trop grande, vous pouvez toujours avoir avec vous une aide à la flottaison comme une frite ou une planche.

Une fois à l’aise en entrant par l’échelle avec le corps immergé jusqu’au épaules, vous pouvez vous déplacer le long de la goulotte.

La goulotte est le bord du bassin où on peut facilement s’accrocher.

La goulotte d’un grand bain

Se déplacer au grand bain en tenant le bord, quel intérêt me direz-vous?

Le fait d’avoir les épaules dans l’eau va amener le corps à se relâcher, vous ne devrez pas tenir « comme un fou » le bord avec vos mains mais très légèrement.

Cela grâce au fait que votre corps sera beaucoup moins lourd dans l’eau (la poussée d’Archimède).

Formule du principe d’Archimède

Vous pouvez prendre confiance petit à petit au grand bain mais à votre rythme.

Il faut pratiquer de nombreuses fois pour être plus à l’aise et rien ne vaut l’action plutôt que l’explication.

Être dans le grand bain et se déplacer le long du bord va également permettre de toucher les parois du bassin et ainsi de s’en faire une image mentale.

Toucher les parois du bassin avec les pieds pour se déplacer

Cela ne peut être possible qu’au grand bain et permet d’appréhender plus facilement le « contenant » de l’eau où le bassin si vous préférez.

Les bienfaits du grand bain sont également:

  • se mettre directement dans la peau d’un futur nageur
  • sentir son corps « s’alléger »
  • sentir son corps se relâcher
  • s’habituer à ne pas avoir peur là où on a pas pied
  • commencer à se faire l’image du grand bain
  • explorer les grandes profondeurs
  • augmenter son développement en natation et sa confiance en soi

Vous ne pourrez avoir des progrès significatifs dans votre apprentissage de la natation seulement si vous osez franchir le pas et vous « plongez » dans le grand bain.

J’entends souvent des aberrations dans mon métier de maître nageur:

Est-ce que votre enfant sait nager?

Oui mais seulement là où il a pied!!!!!!

Mais alors il ne sait pas nager!

Comment peut on croire savoir nager alors que l’on a jamais fait l’expérience du grand bain et des endroits où la profondeur de l’eau est supérieur à sa taille.

Pour revenir sur l’apprentissage au grand bain, une fois habitué à se déplacer le long de la goulotte vous pouvez recommencer l’expérience mais cette fois avec la tête sous l’eau.

Je vous conseil de faire avec des lunettes de plongé et également sans les lunettes.

En effet, trop de nageur son dépendant des lunettes et ne savent tous simplement plus nager une fois leurs lunettes retirées.

Soyez un nageur complet et habituez vous à mettre la tête sous l’eau sans lunettes et à ouvrir les yeux également sans lunettes.

Au début, cela sera difficile car l’appréhension et le chlore qui pique les yeux ne facilite pas la tâche mais cela en vaut vraiment la peine.

Mettre la tête sous l’eau vous permettra d’unifier l’espace de vision et l’espace d’action

Pour être habitué à mettre la tête sous l’eau, vous pouvez vous entraîner d’abord dans le petit bain.

Se déplacer au grand bassin avec le corps en total immersion vous permettra:

  • unifier l’espace d’action et l’espace de vision
  • se représenter plus facilement le « contenant »
  • voir le fond du bassin
  • voir les différentes profondeurs du bassin
  • avoir une plus grande aisance dans vos déplacements à la goulotte
  • pouvoir commencer à se mettre à l’horizontale

Toucher le fond du grand bain grâce à l’échelle

Se servir de l’échelle à la profondeur la plus basse du grand bain:

  • Tenir l’échelle avec ses 2 mains.
  • S’immerger totalement.
  • Se servir de ses mains pour descendre le long de l’échelle.
  • Toucher le fond du bassin avec ses pieds.
  • Une fois l’exercice réussi on peut varier la difficulté en touchant le sol avec ses genoux puis avec ses mains.

Toucher le fond du bassin va nous permettre de nous faire l’image du bassin et ainsi de pouvoir évoluer plus facilement dans le bassin.

Récupérer des objets au fond du grand bain

Mettre des objets au fond du bassin au niveau de l’échelle est un bon exercice pour explorer le bassin.

  • Tenir l’échelle avec ses 2 mains.
  • S’immerger totalement.
  • Se servir de ses mains pour descendre le long de l’échelle.
  • Récupérer les objets au de l’eau avec ses pieds ou avec ses mains.

Prendre conscience que mon corps flotte

Toujours au grand bain, mais cette fois à l’échelle qui se situe à la plus grande profondeur.

  • S’immerger totalement.
  • s’aider de ses mains pour descendre verticalement le long de l’échelle.
  • Une fois suffisamment profond, lâcher l’échelle et se laisser remonter sans bouger.
  • Prendre le temps de revenir à la surface en sentant la sensation de flottaison et en étant totalement immobile.

Astuce: Pour pouvoir remonter plus facilement, avant de mettre la tête sous l’eau, prendre une grande inspiration et gonfler ses poumons au maximum.

Répéter cet exercice le plus souvent possible pour être totalement à l’aise.

Le temps de remontée doit être plus lent que le temps de la descente.

Cette étape est essentielle car elle vous permettra de prendre conscience que votre corps flotte dans l’eau et cela sans faire le moindre mouvement.

Se déplacer à horizontale

Une des grandes différences entre le milieu terrestre et le milieu aquatique est le fait de se déplacer verticalement sur terre et horizontalement dans l’eau.

C’est pourquoi il faut petit à petit se mettre à l’horizontale dans l’eau.

Le but est de pouvoir se déplacer plus efficacement dans le milieu liquide.

Commencer à vous déplacer le long de la goulotte en vous tenant à une main.

Habituez vous à vous déplacer à l’horizontale en tenant le bord du bassin d’une main

Au fur et à mesure, vous pourrez lâcher le bord de plus en plus longtemps.

Vous pouvez vous entraîner à vous mettre en position horizontale au petit bain mais le ressentie ne sera pas le même qu’au grand bassin.

Il faut d’abord s’habituer à quitter sa position de terrien et ne plus avoir d’appuis au sol.

On peut s’aider grâce à une frite ou une planche au début.

Tester cette exercice sur le ventre et sur le dos au petit bain:

  • Au bord avec appuis et ensuite sans appuis, s’allonger sur le ventre. Pour revenir à la verticale amener vers la poitrine le menton et les genoux.
  • Au bord avec appuis et ensuite sans appuis, s’allonger sur le dos. Pour revenir à la verticale, écarter les jambes et amener le menton vers la poitrine.

Il est important d’accepter le déséquilibre avant et arrière et de se retrouver sans appuis au sol. Petit à petit vous vous y habituerez.

Passer de la position verticale (terrestre) à la position horizontale (aquatique) et revenir ensuite à la position verticale vous permettra de prendre confiance en position allongé.

Le plus dur au début est d’accepter de ne plus avoir de point d’appuis au niveau du sol avec les pieds, c’est pourquoi vous pouvez vous aider d’une frite ou d’une planche.

Une fois à l’aise avec cette exercice vous pourrez vous déplacer à l’horizontale au grand bain comme le montre la photo ci-dessus.

Se mettre en position flèche ventrale

Pour pouvoir se déplacer efficacement en position horizontale au grand bain, on peut d’abord se mettre en flèche ventrale en tenant le bord du bassin avec les deux mains.

Flèche ventrale sur le ventre:

  • Être au grand bain et tenir la goulotte avec les deux mains
  • S’immerger totalement en mettant la tête sous l’eau
  • Regarder vers le fond du bassin et tendre ses bras
  • Décoller les pieds du sol et se mettre en totale extension
Habituez-vous à vous mettre à l’horizontale et à revenir en position verticale

Pour débuter vous pouvez le faire au bord du petit bain et ensuite le refaire mais avec une frite en faible profondeur.

Prendre une frite permet de faire la flèche sans appuis solide

Le but de cet exercice est de pouvoir se déplacer efficacement dans l’eau en laissant sa position de terrien (verticale) et de se mettre en position de nageur (horizontale).

N’hésitez pas à pratiquer un maximum de fois au grand bain en étant parallèle au bord et en lâchant le mur de plus en plus longtemps une fois l’exercice maîtrisé.

Cela ne fera pas du jour au lendemain mais plus vous ferez de répétitions et plus vite vous progresserez.

Conclusion

Pour pouvoir apprendre à nager plus rapidement, il vous faudra sortir de votre zone de confort.

Cela veut dire aller le plus vite possible là où vous n’avez pas pied.

Se mettre d’emblée au grand bassin vous mets directement dans la peau d’un futur nageur.

Comment apprendre à nager efficacement si vous évoluez uniquement là où vous avez pied?

En se mettant en grande profondeur, vous aurez des sensations que vous n’aurez pas au petit bain.

Vous pourrez maîtriserez le déplacement à la goulotte sans appuis au sol, vous faire l’image du grand bain, voir et toucher le fond du bassin et bien d’autres choses impossible en faible profondeur.

N’hésitez plus et foncez au grand bain, en restant bien sûr prudent et sous la surveillance d’un maître nageur.

Si vous souhaitez en savoir plus et aller plus loin, je vous conseil le livre suivant:

La natation pour les débutants « Apprendre à nager c’est facile »

Bonne journée à tous.

Leave a Reply