Le corps flotte naturellement

Comme nous l’avons vu dans un précédent article, notre corps flotte naturellement.

Pour vivre cette expérience de la flottaison je vous conseil les exercices mentionnés dans cet article:

« Comment flotter dans l’eau de la piscine »

Ici, nous allons parler plus en détail de la position dite de « la planche » et de la façon la plus adaptée pour pouvoir flotter à la surface de l’eau avec le moins d’effort possible.

Selon chaque personne, nous ne sommes pas égaux au niveau de la flottaison.

Cela veut dire que certaines personnes vont flotter plus facilement que d’autres.

C’est du notamment à la densité osseuse de chaque individu mais également lié à d’autres facteurs telles que le poids par exemple.

Mais alors, quel est la meilleur position pour flotter et être à l’aise dans l’eau sans se fatiguer?

Se mettre sur le dos

Le grand avantage de se mettre sur le dos, comparé aux autres positions, est que la tête est hors de l’eau.

Grâce à cela, la respiration va être beaucoup facile et aisée.

Cette position est idéale pour se reposer quand on est fatigué dans le milieu aquatique.

Se mettre sur le dos est une très bonne idée pour récupérer lors d’un effort intense ou pour reprendre son souffle quand on a pas pied notamment.

Pour les personnes débutantes, la position sur le dos nécessite un apprentissage plus ou moins long selon son aisance dans l’eau.

La position de la tête

Le positionnement de la tête lorsque l’on veut se mettre sur le dos est primordiale.

C’est elle qui va permettre d’aligner le corps et de s’allonger.

Imaginez-vous dans votre lit quand vous êtes sur le dos. Votre tête regarde le plafond.

Il faut que vous ayez la même position dans l’eau pour pouvoir maintenir efficacement la planche sur le dos.

Je le répète car c’est très important:

La position de la tête est primordiale pour maintenir la position de la planche sur le dos.

Donc, on doit regarder au dessus de soi et même regarder derrière soi.

Plus on va porter notre regard vers l’arrière et plus notre corps va s’allonger.

Néanmoins, pour ceux qui n’ont pas l’habitude de se mettre sur le dos, il va falloir accepter le déséquilibre et du corps tout en gardant le regard vers le haut.

Si par réflexe, vous ramenez la tête vers l’avant, la planche sur le dos ne fonctionnera pas.

Ne plus avoir d’appuis au sol

Il va falloir également accepter de ne plus avoir les pieds au sol.

Ne plus avoir d’appuis solides va nous permettre de se mettre en position idéale pour la planche sur le dos.

Il va falloir accepter le déséquilibre arrière et la perte d’appuis.

Passer d’une position verticale (terrien) à une position horizontale (milieu aquatique) va amener une incertitude posturale.

Cela se traduit par une peur dû à l’inexpérience de cette position.

En effet, il n’est pas inné de savoir se mettre en position verticale dans l’eau et cela demande un temps d’adaptation.

Pour les débutants, je propose de commencer au petit bain.

S’exercer au petit bain

Pour débuter l’apprentissage de la planche sur le dos, je vous conseil de vous mettre dans le petit bassin.

A une profondeur raisonnable et où vous avez pied.

Exercice de la planche sur le dos:

  1. Commencer par avoir le corps immergé jusqu’aux épaules.
  2. Placer votre regard vers le haut au dessus de vous.
  3. Accepter le déséquilibre arrière et la perte d’appuis au niveau des pieds.
  4. S’allonger en maintenant le regard et la tête vers le haut.
  5. Maintenir la position entre 1 et 5 secondes.
  6. Revenir à la position initiale en ramenant la tête et le regard vers l’avant.

Placer la tête et le regard au dessus de soi
Accepter le déséquilibre arrière tout en maintenant la tête vers le haut

P.S: si vous ramener la tête et le regard vers l’avant par réflexe lors du déséquilibre arrière, vous ne pourrez pas vous allonger sur le dos.

Accepter de ne plus avoir d’appuis solide et maintenir la position 1 à 5 secondes

Astuce: si vous éprouvez une grande difficulté à vous allonger, vous pouvez au début vous aider en mettant les mains au sol.

Revenir à la position initiale en ramenant la tête vers l’avant

Astuce: si malgré tous vous avez du mal à vous allonger, vous pouvez vous aider du bord du bassin ou d’une frite (du moins au début).

Même exercice mais en conservant un appuis solide pour s’habituer au déséquilibre arrière
Même exercice mais en mettant une frite derrière la nuque pour s’allonger plus facilement

Pour revenir à la position initiale et remettre les pieds au sol, deux choses à savoir:

  1. Ramener la tête vers l’avant
  2. Ramener les genoux vers la poitrine

Pratiquer ces différents exercices un grand nombre de fois jusqu’à être totalement à l’aise avec le déséquilibre arrière et la perte d’appuis solide.

La répétition des exercices va vous amener une progression et une acquisition de cette nouvelle position.

REPETITIONS = PROGRESSION

Une fois à l’aise et la planche sur le dos maîtrisé au petit bain, vous pouvez passer au grand bain.

Passer rapidement où vous n’avez pas pied

L’avantage de s’exercer au grand bain et que vous vous mettez d’emblée dans la peau d’un futur nageur.

Il est important de vous entraîner au petit bain pour gagner en assurance mais rien ne vaut l’expérience du grand bain.

En effet, vous allez progresser plus rapidement en vous mettant dans des situations où vous n’avez pas pieds.

Le but va être de se mettre sur le dos mais en restant près du bord pour plus de sécurité.

Exercice au grand bain:

  1. Avoir le corps immergé jusqu’aux épaules
  2. Lever la tête vers le haut en mettant le regard au dessus de vous
  3. S’allonger sur le dos en acceptant le déséquilibre arrière
  4. Tenir la position de 1 à 5 secondes

Astuce 1: si vous avez du mal à faire l’exercice, vous pouvez vous aider du bord du bassin en vous tenant d’une main à la goulotte (le corps parallèle à la goulotte).

Astuce 2: vous pouvez également vous aider d’une frite sous la nuque comme dans l’exercice au petit bain.

Avoir le corps droit

Pour réussir la planche sur le dos, il va falloir garder le corps en position droite.

C’est à dire qu’une fois le déséquilibre arrière accepté et le corps allongé, on a la partie inférieure et supérieure parfaitement alignées à la surface.

Comme vu précédemment, c’est la position de la tête qui va gérer cet alignement.

Si vous ne maintenez pas le regard vers le haut et que par réflexe, vous ramenez la tête vers l’avant, l’alignement du corps sera rompu.

Avoir le corps droit et aligné est essentiel pour maintenir la position de la planche sur le dos.

Pensez également à bien serrer les jambes pour avoir le corps plus droit.

Avoir le corps gainé

Une fois la position du corps droit et aligné, il va falloir le gainer.

C’est à dire, contracter ses muscles et les rendre durs.

L’important ici est de contracter l’ensemble du corps.

Cela va nous aider à maintenir plus facilement la position de la planche.

En effet, c’est comme faire flotter une barque molle et une barque dure. Les deux vont flotter mais la barque dure pourra flotter plus longtemps avec plus d’efficacité.

Maintenir sa position

Pour pouvoir garder longtemps la planche sur le dos, une des premières astuces est de gonfler au maximum ses poumons lorsque l’on bascule vers l’arrière.

Plus vous aurez d’air dans vos poumons et plus le fait de rester à la surface sera facile.

Cela concerne la partie supérieure du corps.

Pour la partie inférieure, c’est là où les personnes ne sont pas égaux.

En effet, vous le constaterez peut être, lorsque vous voulez garder la position de la planche sur le dos, les cuisses et les jambes ont tendance à ne pas rester à la surface et à aller vers le fond.

Pour certaines personnes, la flottaison des membres inférieures sera relativement aisée.

Pour d’autres en revanche, les membres inférieures vont rapidement descendre vers le fond, ce qui va empêcher de garder la position de la planche.

On pourra tenir l’alignement du corps et la tête à la surface au maximum quelques secondes.

Cela dépend vraiment de chaque individu. Il y en a qui vont flotter sans problème alors que d’autres auront du mal à garder les jambes et les cuisses à la surface.

Mais alors, comment faire pour continuer à flotter sur le dos sans qu’une partie de notre anatomie coule et que l’alignement du corps soit brisé?

Il va falloir pour cela commencer à se déplacer sur le dos.

Se déplacer sur le dos

Pour pouvoir commencer à se déplacer efficacement sur le dos, la position de la tête va être primordiale.

Maintenir la tête vers le haut et le regard au dessus de soi.

Je sais, je me répète mais cela est vraiment très important.

Une fois le corps droit et aligné à l’horizontale, on va pouvoir se déplacer sur le dos.

Lorsque vous vous exercez au grand bain, se mettre parallèle à la goulotte puis s’aider de celle-ci pour se déplacer (une main tenant le bord du bassin).

Le fait de se déplacer va nous permettre de maintenir la position de la planche sur le dos sans que les jambes et les cuisses ne coulent.

Vous pouvez également vous aider d’une frite ou d’une planche que vous positionnerez sur le ventre tout en battant des pieds.

Quand vous battez des pieds, pensez à garder les jambes et les cuisses le plus droit possible (les membres inférieurs doivent être en extension).

Conclusion

On peut dire que la planche sur le dos et le moyen le plus facile et le plus commode pour commencer à flotter.

Le plus dur étant d’accepter le déséquilibre arrière qui amène une incertitude posturale.

Pensez également que la position de la tête est primordiale pour garder la position sur le dos.

Commencer au petit bain puis une fois à l’aise, passer rapidement là où vous n’avez pas pied.

Malgré vos efforts les jambes et les cuisses vont vers le fond!!!

Pas de panique et déplacer vous légèrement avec une aide si besoin.

Augmenter les distances parcourus sur le dos en battant des jambes (avoir les jambes serrées et collées).

La flottaison sur le dos en pratiquant la planche vous sera très utile notamment si vous commencez à fatiguer quand vous nagez.

En effet, cette position ne demande que très peu d’effort pour se déplacer et a le très grand avantage de ne pas avoir la tête sous l’eau.

On peut alors avoir une respiration facile et sans effort.

Si vous souhaitez aller plus loin je vous conseil le livre et ebook suivant:

« Natation pour débutant: Apprendre à nager c’est facile »

Bonne journée à tous.