Pour pouvoir devenir maître nageur, il va falloir passer plusieurs tests d’aptitudes physique.

Il faut tout d’abord être titulaire du B.N.S.S.A. (Brevet National de Sauvetage et de Secourisme Aquatique).

Je vous conseil de consulter cet article pour plus de détails:

Formation BNSSA

Les obligations pour passer les tests de maître nageur.

Avoir son B.N.S.S.A.

Avant de vous inscrire pour passer le diplôme, il faut avant tout être majeur et en possession du B.N.S.S.A.

Si toutefois vous n’avez pas le B.N.S.S.A., vous aurez la possibilité de passer les tests de sélections pour le diplôme de maître nageur mais avec des épreuves supplémentaires.

Ces épreuves sont les mêmes lors des tests de validation du B.N.S.S.A.

Le B.N.S.S.A. est un diplôme d’état et à ce titre le candidat doit subir un examen pour en être titulaire.

4 épreuves sont à distinguer:

  • parcours de sauvetage de 100 mètres
  • parcours avec palmes, masques et tuba de 250 mètres
  • épreuve de secours sur victime
  • épreuve de QCM (questions à choix multiples)

Vous aurez donc ces 4 tests à passer en plus des tests d’entrés à la formation maître nageur.

Selon les organismes de formation, il se peut que certains tests ne soient pas obligatoire, notamment le QCM.

Prérequis pour les tests de présélection

  • Il faut avoir au moins 18 ans pour pouvoir passer les tests de présélection au diplôme de maître nageur.
  • Titulaire du PSE1 révisé ou diplôme équivalent
  • Posséder un bon niveau technique en natation et avoir une pratique sportive régulière.
  • Présenter un certificat médical de non contre-indication de la pratique des activités de la forme datant de moins d’un an à la date d’entrée en formation

Les épreuves de sélection

L’épreuve principale pour voir si vous êtes aptes à entrer en formation et 800 mètres en nage libre en moins de 16 minutes.

Il peut également y avoir un 200 mètres 4 nages (25M papillon, 25M dos craxlé, 25M brasse et 25M crawl) à éffectuer en moins de 3 minutes et 40 secondes.

Un test oral pour juger de votre motivation et de votre niveau de connaissances générales peut aussi vous être demandé.

Le B.P.J.E.P.S. A.A.N.

Une fois les tests d’entrée en formation validé, vous pourrez enfin commencer votre apprentissage.

Le diplôme pour devenir maître nageur est appelé le B.P.J.E.P.S. A.A.N. (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport, Activités Aquatiques et de la Natation).

La durée de la formation

Elle dure en général une année complète et commence généralement en septembre.

Les méthodes d’apprentissage

Selon les organismes de formation, vous allez avoir soit les méthodes d’apprentissage classiques ou des méthodes plus novatrices comme la méthode Catteau.

Pour en savoir plus: RaymondCatteau.com

Le prix et le financement de la formation

Le prix se situe en moyenne entre 3500 et 4000 euros.

De nombreuses aides existent pour financer votre formation. Certaines prennent uniquement en charge le coût de la formation, d’autres permettent en plus de vous rémunérer pendant la durée de la formation. Les principales modalités de financement sont :

  • les contrats d’apprentissage et les contrats de professionnalisation
    Ils vous ouvrent la possibilité de réaliser cette formation en alternance et d’être rémunéré pendant sa durée.
  • les aides du conseil régional
    Chaque conseil régional met en place un programme régional de formation professionnelle. Il s’adresse à tous les demandeurs d’emploi sans condition d’âge. Il permet souvent la prise en charge d’une grande partie voire de la totalité des frais de formation.

Selon votre situation, de nombreuses autres aides peuvent exister. On peut citer par exemple :

  • Le congé individuel de formation
    Le congé individuel de formation est ouvert, sous conditions, aux personnes titulaires d’un CDI, à celles qui ont récemment terminé un CDD ou à celles qui ont travaillé régulièrement en intérim.
  • Les dispositifs Pôle emploi
    Vous pouvez demander le maintien des indemnisations chomage pendant votre période de formation. Pole emploi peut également co-financer votre formation si celle-ci est déjà prise en charge partiellement par un autre organisme.
  • Financement par un OPCA
    Cela concerne notamment tous les travailleurs indépendants qui doivent contacter l’organisme auquel il cotise.