La plongée en apnée ou plongée libre désigne une forme de plongée sous-marine basée sur l’interruption volontaire de la ventilation

Comment faire pour rester longtemps sous l’eau sans respirer?

Peut être que pour vous, il est difficile, voir quasiment impossible de ne serait ce juste mettre la tête sous l’eau.

Pas de panique et suivez moi dans cette article pour gagner confiance et pouvoir rester plusieurs minutes sous l’eau ou faire de l’apnée sur des dizaines de mètres.

Travailler sa respiration

Pour préparer son corps, il va falloir travailler sa respiration.

La clef du succès pour tenir longtemps sous l’eau et de faire des exercices de respiration au préalable.

Pour cela, commencer par inspirer par le nez doucement et longuement.

Ensuite, expirer par la bouche doucement et longuement.

Répéter l’opération un grand nombre de fois et pendant au moins deux minutes (plus longtemps vous le ferez et plus ce sera efficace).

Concentrez vous sur votre respiration et sentez vos poumons se remplir et se vider.

Ressentez également le calme vous envahir.

Pratiquer la méditation, yoga ou sophrologie

Toute ces activités vont vous permettre de travailler sur votre souffle et votre respiration.

L’aspect mental et relaxant lors de l’apnée sont également très important et permettent de rester plus longtemps sous l’eau.

Réduire son appréhension et son stress avec des exercices adaptés vous serons très utiles une fois sous l’eau.

Vous pouvez pratiquer directement chez vous et sentir rapidement les bienfaits en regardant des vidéos tutoriels notamment sur Youtube.

Vidéo tutoriel Méditation.

Vidéo tutoriel Yoga.

Vidéo tutoriel Sophrologie.

Le but premier est de pouvoir « vider son esprit » et être totalement détendu.

Une fois cela fait, vous allez pouvoir vous mettre à l’eau.

Apnée statique

Il existe deux types d’apnée, une statique et une de distance ou de profondeur.

Commençons par l’apnée statique.

Comme son nom l’indique, il va falloir rester sous l’eau le plus longtemps possible mais en bougeant le corps le moins possible.

Pour cela, mettez vous au bord du bassin et tenez la goulotte.

Relâcher vous totalement et restez calme

Vous pouvez pratiquer indifféremment au petit ou au grand bain.

Au début, faite de courte apnée de 10 secondes.

Quand vous êtes sous l’eau il est primordial de se sentir serein et relaxé.

Astuce: avant de mettre sa tête sous l’eau, vider complètement vos poumons avant de les remplir complètement.

Faites comme si vous étiez dans votre lit, totalement relaché.

Augmenter ensuite le temps d’apnée en passant à 20 secondes.

Plus vous allez vous exercer et plus pourrez tenir longtemps sous l’eau.

Ne soyez pas pressé et profiter à fond de ce moment de calme intense lorsque vous êtes immergé.

Augmenter au fur et à mesure le temps d’apnée.

Bien sur, cela ne se fera pas en un jour et il va falloir s’exercer régulièrement.

Vous pouvez aussi travailler votre respiration et votre apnée hors de l’eau, quand vous êtes chez vous par exemple.

Apnée de distance

Cette fois, il va falloir parcourir une distance sous l’eau en étant en apnée totale.

Pour les personnes qui veulent passer le B.N.S.S.A. (Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique), où il y a justement des épreuves d’apnée, cela peut vous être utiles.

Pour plus de détail, vous pouvez consulter l’artcicle suivant:

Le diplôme B.N.S.S.A.

Pour être efficace lors de vos apnées de distance, il va falloir préparer sa respiration comme lors de l’apnée statique.

Une fois votre corps préparé grâce aux exercices de respiration, vous pouvez plonger ou commencer dans l’eau directement.

Une fois sous l’eau, le but va être d’aller directement au fond du bassin.

Etre le plus prêt du sol va vous permettre d’avoir moins de résistance au niveau de l’eau et d’avancer avec plus d’aisance.

Vous aurez également besoin de moins d’énergie pour avancer sous l’eau.

Faites des mouvements de brasse, et quand vous poussez avec les bras, garder votre corps droit et dur (les bras collés le long du corps) pour avancer en « glissant » en faisant le moins d’effort possible.

Rester au plus profond du bassin pour avancer efficacement

Répéter l’opération à plusieurs reprises jusqu’à ne plus avoir d’air et remonter à la surface.

Il se peut qu’au début, vous ne pourrez faire que peu de distance sous l’eau.

Persévérez et petit à petit vous gagnerez en aisance et en souffle.

Grâce à cela vous pourrez augmenter votre distance sous l’eau.

Apnée de profondeur

Ce type d’apnée est la plus spectaculaire car elle consiste à aller le plus profond possible, et cela à la seule force de vos poumons.

La pression augmente à chaque mètre supplémentaire et le corps peut en être impacté.

Pour les plongeurs en bouteille par exemple, il n’est pas rare d’avoir les tympans percés à couse de cette pression.

Il faut donc être très prudent et commencer par des paliers faibles à moins de 5 mètres de profondeur.

Quand on n’a pas l’habitude, la plongée en profondeur en apnée doit se pratiquer par étape.

Astuce: Quand vous arrivez à un certain palier, vous allez sentir vos oreilles se boucher. Pour les « déboucher », pincer votre nez avec vos doigts et souffler fort en gardant l’air dans votre bouche.

Conclusion

Pour progresser efficacement en apnée, travailler sa respiration et sa « relaxation ».

Faire des exercices de yoga, de méditation et de sophrologie peut vous aider dans ce domaine.

Avoir un objectif sur le long terme pour progresser efficacement et sans frutration.

Néanmoins, l’apnée reste une discipline à risque, donc soyez toujours sous la surveillance d’une personne de confiance et ne prenez pas de risque inutile.

Le danger est réel et il ne faut pas le prendre à la légère.

Bonne journée à tous.